Présentation

Publié le

La lutte contre le décrochage scolaire : une priorité pour l’académie de Versailles

La lutte contre le décrochage scolaire est enjeu national, environ 110 000 élèves sortent tous les ans sans diplôme du système éducatif.

Un enjeu humain
Des talents non valorisés
Une scolarité vécue en état de souffrance par de nombreux "décrocheurs" :

- perte d’estime de soi
- sentiment d’être dépassé
- peur de l’école
- repli sur soi, etc.

Un enjeu social
Une exposition plus forte des
"décrocheurs" à la précarité pour le reste de leur vie :
- isolement
- chômage
- problèmes de santé
- problèmes avec la justice, etc.

Un enjeu économique
Un surcoût pour la société d’au moins 230 000 euros sur toute la vie d’un décrocheur
Une "dette" contractée chaque année de plus de 30 milliards d’euros

La lutte contre le décrochage scolaire est donc une priorité nationale qui se déploie dans l’académie de Versailles autour de trois axes essentiels :

- Favoriser l’accrochage et la persévérance scolaire dans la classe ordinaire

- Prévenir les premiers signes de décrochage

- Proposer des solutions alternatives aux décrocheurs réels, en lien avec des partenaires de l’éducation nationale

Les élèves en risque de rupture sont pris en charge dans le cadre des actions de la Mission de lutte contre le décrochage scolaire (M.L.D.S. – ex M.G.I.) à travers des actions de remobilisation et des actions d’accès à la qualification.

La MLDS travaille maintenant en étroite collaboration avec le responsable du réseau FOQUALE (Formation Qualification Emploi) qui a en charge la mise en œuvre d’un projet collectif de la mission de lutte contre le décrochage.

Une dynamique collective, s’inspirant des démarches mises en œuvre dans plusieurs académies, doit être engagée plus largement pour mettre en mouvement l’ensemble des acteurs et valoriser l’implication de chacun.

Cet élan prend place dans l’académie de Versailles à travers le dispositif « lâche pas l’école »

Le dispositif « lâche pas l’école » est un dispositif de l’académie de Versailles pour l’accrochage scolaire.

Il accompagne la communauté éducative, les jeunes et les familles. Il propose des informations et des documents sur la persévérance scolaire sur un site internet dédié et présente les actions organisées dans le cadre de la semaine de la persévérance scolaire.

La semaine de la persévérance scolaire : un dispositif de mobilisation

La semaine de la persévérance scolaire a été expérimenté sur un bassin puis huit bassins avant d’être généralisée à l’ensemble des bassins de l’académie de Versailles .

Le projet consiste à mettre en lumière, lors d’une semaine dédiée, des actions concrètes de mobilisation des équipes pédagogiques, des élèves et de leurs parents en faveur de la persévérance scolaire et de la découverte des métiers. Le projet est également l’occasion d’une prise de recul, d’une réflexion et d’une formation des acteurs de l’éducation nationale.

Les objectifs suivants sont déclinés :

- Combattre les inégalités sociales et territoriales
- Promouvoir une école exigeante et bienveillante
JPEG

La semaine de la persévérance scolaire constitue un temps fort dans l’année permettant de mobiliser et d’activer la communauté éducative autour des jeunes et de leur réussite. Elle est une occasion unique d’encourager les jeunes, de les féliciter pour leurs efforts, de les écouter quant à leurs motivations et à leurs aspirations.

JPEG

Les bénéficiaires

LES ÉLÈVES

La semaine de la persévérance scolaire contribue à donner du sens à l’école, à développer le plaisir à l’école au travers de réalisation concrètes et collectives. Elle est aussi l’occasion d’une prise de parole plus libre qu’en classe, mais néanmoins construite. Elle permet également de développer une nouvelle relation avec le corps enseignant, celle d’un accompagnement à la réussite dans le cadre d’une école bienveillante.
Le projet développe le sentiment que les élèves sont acteurs de leur scolarité.

LES PARENTS

Les projets et réalisations menés par leurs enfants représentent des motifs de fierté, au-delà de l’aspect parfois pesant des notations, des bulletins scolaires, des devoirs, etc.
La semaine de la persévérance leur facilite l’accès aux enseignants, dans le cadre d’un dialogue serein.
Cela leur donne également l’occasion de renforcer leur connaissance des filières et des parcours scolaires et professionnels, et au-delà de développer l’ambition qu’ils portent quant au devenir de leurs enfants

LES ENSEIGNANTS

La semaine de la persévérance scolaire donne aux enseignants un cadre d’innovation dans lequel ils peuvent développer des pédagogies fondées sur l’animation d’un collectif et la réalisation concrète.
Elle les positionne comme les acteurs de l’école bienveillante et ambitieuse leur permettant également de renforcer leur relation aux élèves et à leurs parents.
Cette semaine est un temps de réflexion et de formation au travers de nombreuses conférences.

LES PARTENAIRES

Les partenaires trouvent un espace de coopération et d’influence sur des sujets de cœur des métiers de l’éducation nationale. Ils peuvent développer la cohérence des actions et des dispositifs destinés aux élèves, aux parents, et aux équipes pédagogiques et éducatives en matière de prévention et de lutte contre le décrochage scolaire.
Ils bénéficient, pendant la semaine de la persévérance scolaire, d’une couverture médiatique de leurs actions et de leur implication auprès de l’éducation nationale.

Yohann Sangaré, ancien champion de France de Basket-Ball sera le parrain de la semaine de la persévérance scolaire .